29.8.06

Au lieu de l'autre



Tu n'es rien
Ce pas en toi que tu fais
Où tu vas pouvoir rester un peu
Ce temps de rien
Ce rien intangible
Où renaissent les Dieux ou tes démons
Où toujours vibre l'Amour
Lanterne de toi toujours là
Que tu vois
Que tu vois pas
Que tu ne vois pas
Ce pas en toi que tu fais
Sais-tu qu'il enjambe les étoiles
Et que cela n'est rien

Cet arbuste que tu vois
Qui chante sa vie
Participe de la tienne
Bien au-delà de ce que tu sais
Pourquoi ris-tu quand ton enfant
D'un bâton le frappe ?

C'est l'outil des bergers pour l'abreuvoir
Pour l'abattoir
Il frappe ton chien
Tu dis
Tu n'y es pour rien
Lui apprend à le rapporter
Il ouvre le sol
Ersatz ton doigt
Pour y poser une graine
Que le temps dira
Au chant des jours et des nuits

Il semble plus facile
Ce chemin où tu fermes les yeux
Pourtant
De ces esquives fermentant leur poids
Jaillissent d'étranges fleurs
A la sève niée



You are nothing
This in you that you do
Where are you going to stay a little
This time nothing
This nothing intangible
Where the Gods are reborn or your demons
Where Love always vibrates
Lantern of you still there
What you see
What you see not
What you do not see
This in you that you do
Do you think he crosses the stars
And this is nothing

This shrub you see
Who sings his life
Participle of yours
Far beyond what you know
Why do you laugh when your child
On a stick hit him?

This is the tool of the shepherds to the trough
For the slaughterhouse
He knocks your dog
You say
You have nothing to do
Teach him to bring
It opens the soil
Ersatz your finger
To put a seed
That time will tell
In Book of Days and Nights

It seems easier
This way when you close your eyes
Yet
From these evasions fermenting weight
Well strange flowers
A sap denied

2 commentaires:

valse a dit…

je biche ton poème.. il est superbe.

Derviche typo matamore II a dit…

:))) Attends toi aussi à ce que je vienne te bisouter sur ton blog un de ces jours ! Doux bisou

Qui je suis ?

Ma photo
D'où je viens..... D'où je tiens :))) http://wizzz.telerama.fr/pixels Si vous imprimez d'ici, merci de penser aux sdfs, ces hommes au ciel pour tout toit. On va dire que c'est pour eux que je fais tout ça :))) En rang par trois je vous prie, bien gentillement. J'veux voir qu'une tête :))) Pas là, pas là, là