28.9.06

Aie aie ouille aie



Tu étais dans une jungle
Et tout à coup
Te voila dans un désert.
Tu croyais mille feuilles
Milles branches
Tendues au feu de quelques étoiles
Que tu croyais pouvoir saisir comme cela
D'une main en logiques d"évidences apprises.
Pourtant maintenant le plomb coule
Issu de racines noires à teinter le ciel
A manger toutes lumières
Le vide de ton être s'étend à perpétuité
Tu t'aperçois que tu n'as rien gagné de ta vie
Et ton regard flotte sur toi comme la misère sur le monde
Au cherche partout en miroirs déjà vains
Tu te dis que tout n'est plus que souffrance
Saperlipopette ! Qui t'a mis cette idée en tête ?
Ta souffrance aussi n'est que chimère
Comme une ultime prétention,
Une dernière vanité.
Ton égo ne veut pas mourir
Il te leurre où ça fait mal.

Ecoute plutôt le chant de tes veines
Ecoute ton coeur danser l'accord d'esprit
Ecoute cette palpitation dans l'infini du monde
Tu es en vie
Prends donc un peu le temps
De gouter à ton miracle
D'être rien
Ce fruit de l'Amour
Ton ici au monde

Tu es dans l'errance depuis si longtemps
Tu n'es quand même pas à 5 mn près :)))

2 commentaires:

mandoue a dit…

ni à cinq ans près remarque quel que soit le sens...quelle que soit l'insolence des mains recourbées...os en dé, dé en os, on lance, on compte, à la gageure des mots en tour de passe passe...ah et puis les lingots d'or c'est lourd des fois....:-)

Derviche typo matamore II a dit…

J'aimerai beaucoup que les enfants votent avant 2012. Autrement, je suis pas encombré, c'est sûr :)))

Qui je suis ?

Ma photo
D'où je viens..... D'où je tiens :))) http://wizzz.telerama.fr/pixels Si vous imprimez d'ici, merci de penser aux sdfs, ces hommes au ciel pour tout toit. On va dire que c'est pour eux que je fais tout ça :))) En rang par trois je vous prie, bien gentillement. J'veux voir qu'une tête :))) Pas là, pas là, là