28.9.06

Virage



Non je ne snifff snifff pas la coke
Je te dirais bien que j'ai déjà essayé mais je ne me souviens plus. J'étais tellement mythomane à l'époque que je frimais à le dire sans un rond en poche. Alors je sais plus si c'est vrai ou faux aujourd'hui. J'avais dans la poche quelques mensonges comme ça, pour voir. Cela m'a permis de constater par exemple leurs implications exponentielles dans le temps. L'effort de mémoire ingérable. J'ai du faire à cette époque, comme si c'était hier, boire un thé, faire deux trois fixes, et une fois rentré au pays, ben, j'avais plus un rond.
Alors on se prenait n'importe quoi. Il y avait du même pas cher tout coulos en pharmacie, des trucs incroyables. Je dis pas ce que c'est, on sait jamais, des fois que ça y soit encore. Par exemple les cigarettes au datura, ou ces pastilles... On avait tous les cheveux qui poussaient en même temps. Je te dis pas les rigolades roses que l'on c'est tapé en buvant juste une bière.
Je me suis même endormi sur ma moto une fois. Je me suis réveillé, je volais sur le dos comme un avion et j'ai vu la moto me doubler dans le ciel. T'es plus pareil après ça. Tu deviens un initié. Tu deviens même un peu célèbre parce que le cantonnier qui passait par là n'a rien compris à tes explications mais juge serein de te ramener chez ta mère parce que l'hopital psy c'est trop loin. Autre exemple, il y avait un pont avec des arches en béton qui décrivaient une portion d'ellipse sur la rivière. Je suis passé je sais pas combien de fois à coté avec ma mobylette, à la bonne vitesse, à inspecter où ça pourrait pas marcher, où j'aurais pu tomber. Une belle nuit, silencieuse, sans voiture, l'esprit bien clair, bien dégagé, je fais hurler la bestiole et je fonce. Ces cons là avaient remplacés le bout de trottoir cassé par lequel je devais m'engouffrer pour accéder à l'arche deux mètres plus loin. T'es plus pareil après ça.
J'ai perdu plein d'amis. Aussi des amis qui pouvaient devenir des monstres comme tu n'imagines pas parce qu'il en a trop aujourd'hui et que c'est pas de leur faute à eux non plus.
Le pardon est un chemin. Ce n'est pas un acte qui se décrète, d'un claquement de doigt, d'une simple prière, d'une chape d'oubli forcé contrainte d'où s'envoleront encore longtemps, de sombres revenants à pourrir tout futur.

Je te raconterai peut-être un jour certaines expériences que j'ai de ne pas aimer les armes. sLv
Quelles qu'elles soient.
D'où qu'elles viennent.

5 commentaires:

Saravati a dit…

Est-ce vivre hors de la réalité que de chercher des sensations nouvelles, même si elles ont à la limite de la "folie" ?
Mais la folie, quelle est-elle, qui la définit et qui définit la normalité ?
Quand je lis tout cela, je me trouve bien sage, je ne me rappelle que la cuite de ma vie, heureux mélange de vin et de brandy, la perte totale de la conscience de soi une nuit entière ! Je n'aime pas perdre la maîtrise de ma conscience, peut-être qu'aujourd'hui, pour les jeunes, c'est rentré dans les normes.(le monde est souvent si moche!)
C'est comme ça qu'on voit qu'on attrape un coup de vieux !

Derviche typo matamore II a dit…

Pour moi l'alcool est une des pires drogues puisque quelle peut être légère ou dure suivant la consommation, et qu'elle est intégrée socialement. Passe donc boire un verre est entre le symbole et une certaine quantité de litres :)

Je sais pas ce que c'est la folie. Ne pas savoir qui l'on est ou se croire quelques chose d'aussi futile du genre "je suis belle" voir les regards dirent : oui tu es belle, et passer ainsi sa vie jusqu'au jour où le destin va te dire : ben c'est fini, regarde toi maintenant, et aller se faire retendre la peau, voila qui me semble complètement fou. Qu'un mec dise : si à 50 ans t'as pas la rolex, t'as quand même perdu ta vie, voila qui me semble bête à bouffer du foin. Un jour peut-être, il prendra le temps de la regarder, c'est le mieux que je puisse lui souhaiter puisqu'il l'aime. M'enfin, on va pas tous les mettre à l'asile. J'ai pas envie d'être tout seul dehors :)))

Les jeune... Ils apprennent, font et feront avec, comme nous. Faut s'étonner de rien.

C'est l'opulence. Les besoins d'eau, de nourriture, de toits sont bien réglés pour la plupart des citoyens et ils en veulent toujours plus. Ces ânes ne se connaissent aucune limite. On ne leurs apprend que les bienfaits du grossissement de l'argent. Si une activité est intéressante, c'est par le profit qu'elle dégage. C'est la vie. M'enfin, tu regardes les infos aussi bien que moi. Ils ne parlent que de ça, combien ça coute, combien ça rapporte :)

F. a dit…

Saloperie, première leçon que j'ai prise. Deuxième leçon aujourd'hui.

Je change de numéro. Cramez tous de vos petites manipulations en enfer, les fils feront la mèche.

Derviche typo matamore II a dit…

Manipulation ? Dans quel but ?
Il n'y a que deux trucs qui m'intéresse. Voir les gens autour de moi trouver la paix en étant eux-même, et pas accrochés à des branches si fragiles que si c'est pas moi qui secoue, le temps s'en chargera bien. Et faire voter les enfants. Tu crois que j'ai le temps de regarder tous tes fils ? Je prends le premier qui vient et hop ! Je remue la pulpe que sinon ça reste au fond :))) Ca fait 3 ? Si tu ne t'en lasses pas, moi non plus ! ~y! :) .

Derviche typo matamore II a dit…

Je n'ai pas d'ambition personnelle, cela ne m'est aujourd'hui d'aucune nécessité pour mon chemin. La séduction non plus. Si tu veux partir, pars. C'est ton choix et non le mien. C'est ta souffrance et non la mienne.

Aïe! Puissè-je savoir s'ils savent
Quel coeur ils possédèrent !
Et mon coeur puisse-t-il savoir
Quels sentiers ils empruntèrent !
Furent-ils sauvés ? Périrent-ils ?
Perplexes et irrésolus,
L'amour rendit les fidèles d'amour !

Ibn 'Arabi
"Le Chant de l'ardent désir"

Qui je suis ?

Ma photo
D'où je viens..... D'où je tiens :))) http://wizzz.telerama.fr/pixels Si vous imprimez d'ici, merci de penser aux sdfs, ces hommes au ciel pour tout toit. On va dire que c'est pour eux que je fais tout ça :))) En rang par trois je vous prie, bien gentillement. J'veux voir qu'une tête :))) Pas là, pas là, là