7.9.06

Qui es-tu ?



Que connais-tu du chemin des hommes
Ceux qui t'éblouissent de leurs voiles chimériques
Qui ne sont que leurs propres fers
Abreuvés à de mâles faiblesses
Ceux là qui parlent de liberté exprimant juste leur pouvoir sur toi
Qui agitent sans discernement des mots sur des mots mal appris
Crient victoire quand ton oeil épouse leur égo soudainement devenu groumpf

Que sais-tu de ceux-là qui sans savoir
Vibrent aux chants du coeur et de l'espoir
Sais-tu qu'ils croient en toi là où tu ne vois qu'intérêt
Sais-tu qu'ils sont uniques là où tu ne comptes que par masses
Sais-tu qu' ils ne croient plus en eux
parce que tu les a convaincus
Que ton intelligence était seule capable de rendre beau demain?

Alors que tu ne sais rien du tout


Même pas là,
où tu as raison


Si la politique, c'est assurer le bien-être du plus grand nombre, change de métier :
notre terre est un carnage.

Si l'argent est le fer de lance de notre civilisation, change d'outil :
notre terre est un carnage

Si la communication est la clef d'un nouveau monde, change de regard :
notre terre est un carnage


Un milliard de connectés.
Pfffff
Dors bien. Le marchand de buzz va passer.

2 commentaires:

edouard a dit…

Pourquoi s'en prendre à moi soudain? Tu me connais? Je viens d'enlever la modération. Un jour de modération, c'est pas beaucoup; Tout ça pour des coms qui parlent de ma vie privée en disant n'importe quoi et ne regardent personne...les tiens, pas très gentils, je les ai publiés.

Derviche typo matamore II a dit…

J'ai répondu chez toi. T'excuse pas n'importe comment, c'est pas la peine pour moi. C'est souvent pire.

Qui je suis ?

Ma photo
D'où je viens..... D'où je tiens :))) http://wizzz.telerama.fr/pixels Si vous imprimez d'ici, merci de penser aux sdfs, ces hommes au ciel pour tout toit. On va dire que c'est pour eux que je fais tout ça :))) En rang par trois je vous prie, bien gentillement. J'veux voir qu'une tête :))) Pas là, pas là, là